*** Pourquoi avoir recours à un courtier ? * Arrêter l'hémorragie d'un taux révisable en rachetant votre prêt immobilier à taux fixe ! * En regroupant vos crédits en un seul, vous pouvez réduire de 30 à 60 % vos mensualités sans changer de banque. * Augmenter son pouvoir d'achat * Eviter un prêt révolving ou un découvert bancaire qui coûte cher en regroupant vos crédits déja en cours * Vous traversez une situation particulière, et ne rentrez pas dans les critères classiques des banques * Nouvelles mesures fiscales : la déductibilité des intérêts d'emprunts de la Résidence principale * Emprunter avec un risque aggravé de santé *
- MENU
LB FINANCE
ACCUEIL
FINANCEMENT
PRETS IMMOBILIERS
RACHATS de CREDITS
CALCULS FINANCIERS
ASSURANCES
Délégations
Prévoyance
INFOS PRATIQUES
INFOS
NEWS LETTER
LETTRES TYPES
Nous Contacter
Contact
Parrainage
Mentions légales
Recrutement
Offres d'emploi
Accès Réservé

Identifiant Mot de Passe

| LB Finance | Intermediaire en Operations de Banques | INFO |
  INFORMATION
 

LB Finance est un atout majeur pour vous en sachant avancer dans la jungle des taux, des règlementations, de la durée, des mensualités…

Aprés vous avoir écouté, nous vous proposons la meilleure des solutions, adaptée à votre objectif et à votre situation.

Le prêt libre
Ouvert à tous, sans contrainte.

Les prêts immobiliers réglementés (PAS/PTZ)
Ouvrent droit aux aides de l'Etat.

Le prêt relais
Pour faire la jonction entre la vente et l'achat suivant.

Le prêt in fine
Attaché à un achat locatif, dans le cadre de dispositifs d'incitation fiscale.

Le prêt hypothécaire
Pour disposer rapidement d'une somme importante.

Le rachat de crédit immobilier
Afin de réduire les intérêts d'emprunt ou la durée du prét ou arrêter l'hémorragie d'un taux révisable qui ne cesse d'augmenter.

Le rachat de crédits conso et révolving
Permet de diminuer immédiatement le montant global de vos remboursements mensuels jusqu'à - 60 % en une seule mensualité ; sans changer de banque.

NOUVELLES MESURES FISCALES : LA DEDUCTIBILITE DES INTERETS D'EMPRUNTS DE LA RESIDENCE PRINCIPALE
Après le "paquet fiscal" adopté cet été et qui comportait toute une série de mesure en faveur des particuliers, la loi de finances pour 2008 a été définitivement adoptée. Elle comporte des dispositions importantes comme la modification de l'imposition des plus-values mobilières ou la déductibilité des intérêts d'emprunt, mesure phare de ce paquet fiscal.

Quelles sont les bases de cette nouvelle mesure fiscale ?

Cette mesure s’adresse à tous les emprunteurs dans le cadre de l’achat d’une résidence principale dans le neuf ou l’ancien dont l'acte authentique a été signé à compter du 6 mai 2007. 

Quel avantage fiscal ?

Le montant de la déduction d'impôt pour les intérêts payés au titre de la première année de remboursement est doublé la première année du prêt : 40% des intérêts d'emprunt seront déductibles du revenu imposable et 20% les quatre années suivantes. La date à partir de laquelle sont décomptées les cinq premières anuitées est la date de la première mise à disposition des fonds empruntés.

Cet avantage concerne tous les emprunteurs, qu'ils soient ou non imposables sur le revenu.

Le montant de cette déduction se traduira par un crédit d’impôts plafonné la première année à 1500 € pour un célibataire, à 3000 € pour un couple marié ou pacsé, et 200 € par personne à charge. Les années suivantes, le crédit d’impôt sera plafonné à 750 € pour un célibataire, 1500 € pour un couple marié ou pacsé, et 100 € par personne à charge.

Quelle est la durée d’application de cet avantage fiscal ?

La durée de ce dispositif s’échelonnera sur 5 ans à partir de la date d’emprunt.

 
LB FINANCE : Tel : 06 74 44 92 69

Loi Murcef du 11/12/2001: « Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être éxigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent ».